NOTRE SPÉCIALITÉ

Voici quelques-uns des arbres que l’on retrouve fréquemment au Québec.

Érable rouge

Grâce à la couleur de son feuillage, il est souvent apprécié des amoureux de la nature. Tout comme l’érable à sucre, mais cependant moins utilisé, la sève qu’il donne possède un goût sucré. Il fait partie des variétés de bois utilisées pour les travaux de construction.

Bouleau jaune

Avec son grand pouvoir d’adaptation et les qualités qu’il renferme, il est un des feuillus les plus populaires. Il se démarque par sa hauteur et la dureté de son bois, ce qui en fait un matériau recherché, notamment pour l’ébénisterie.

Épinette noire

Espèce dominante de nos forêts, l’épinette noire se trouve fréquemment en sols humides. Les particularités de sa composition font de lui un arbre particulièrement prisé de l’industrie des pâtes et papiers.

Pin blanc

Conifère très exploité par le passé au Québec, on le retrouve dans une grande variété de milieux forestiers. Il est encore utilisé par l’industrie aujourd’hui, principalement dans la fabrication de matériaux de finition pour les maisons et de meubles.

Sapin baumier

Polyvalent dans ses lieux d’enracinement, il fait partie des espèces les plus répandues dans la province. Sa grande capacité d’adaptation, notamment en raison de son faible besoin d’ensoleillement, lui permet de se répandre facilement. Il est aussi très présent dans les foyers québécois tous les 25 décembre.

L’aubépine

Se déclinant dans une grande variété d’espèces, il produit de jolies fleurs délicatement parfumées qui deviendront des fruits comestibles s’apparentant à la pomme. Son bois solide se retrouve souvent sous le marteau des sculpteurs et autres artistes.

L’orme d’Amérique

Victime d’une maladie originaire d’Europe au cours des dernières années, cet arbre a malheureusement vu son espèce diminuer grandement en sol québécois. Son utilisation se dédie à des utilisations aussi variées que la fabrication des cercueils et des bateaux.